VERDI Giuseppe

Lot 62
Aller au lot
60 000 - 80 000 €
Résultats sans frais
Résultat : 105 000 €

VERDI Giuseppe

[Roncole, 1813 - Milan, 1901], compositeur italien.
Manuscrit autographe. 4 pages in-folio (36,5 x 26,5 cm). Manuscrit de travail pour son opéra Otello, créé en 1887 à la Scala de Milan.
Ce manuscrit a été offert à S.A.R. Umberto de Savoie. Une mention autographe signée de Maria Carrara Verdi figure à la fin du manuscrit: «
A S.A.R. Umberto di Savoia, questi studi di Verdi per l'Ave Maria dell'Otello in ricordo della sua auspicatissima visita alla casa del Maestro a S.
Agata, umilmente offre. Maria Carrara Verdi»
Il s'agit très certainement d'un des plus précieux manuscrits que l'on puisse trouver de Verdi.
Ce manuscrit concerne l'acte IV d'Otello, plus précisément L'Ave Maria:
Dans la solitude de la chambre, Desdémone est assaillie de craintes et de questions: épouse répudiée, elle ignore évidemment tout de la machination de Iago (officier au service du général vénitien Otello). Elle se remémore la vieille chanson du saule qu'elle chantait dans son enfance, puis entonne un Ave Maria avant de s'endormir. Otello a rejoint Desdémone à pas de loup. Après lui avoir assené de nouvelles accusations d'adultère, il l'étouffe sur sa couche, sans autre forme de procès. Apprenant, bien tard, les machinations de Iago - qui parvient à s'échapper - Otello se poignarde sur le cadavre de Desdémone, dont il embrasse les lèvres une dernière fois.
Les manuscrits de travail préparatoires autographes de Verdi pour ses opéras sont de la plus grande rareté à la vente.
Bien que les feuilles d'album ne soient pas rares, les brouillons de composition de Verdi apparaissent rarement dans des ventes. De courts brouillons de Giovanna d'Arco (1845) et I due Foscari (1844) ont été vendus dans ces salles en 1989 et 1990 et un croquis de La battaglia di
Legnano (1849) chez Christie's en 1992. Des brouillons pour Otello ont été vendus en 1995.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue