PRÉVERT Jacques

Lot 33
Aller au lot
3 000 - 4 000 €
Résultats sans frais
Résultat : 3 000 €

PRÉVERT Jacques

[Neuilly-sur-Seine, 1900 - Omonville-la-Petite, 1977], poète et écrivain français.
Manuscrit autographe signé avec 3 collages «Les derniers sacrements». 1950; Sur Grand in-plano (64,5 x 46,5 cm); 1 petite fente en bas (hors du texte), salissures en bas à droite.
«Noyé dans les grandes eaux de la misère qui suintent horriblement le long des murs de sa chambre sordide
Un mourant
Livide abandonné et condamné
Aperçoit
Dans l'ombre de la veilleuse
Promenée et bercée par le vent
Contre le mur suintant
Une lueur vivante et merveilleuse
La flamme heureuse des yeux aimés
Et il entend
Distinctement
En mourant
Dans l'éclatant silence de la chambre mortuaire
Les plus douces paroles de l'amour retrouvé
Dites par la voix même de la femme tant aimée
Et la chambre un instant s'éclaire
Comme jamais palais ne fut éclairé
Il y a le feu
Disent les voisins
Ils se précipitent
Et ne voient rien
Rien d'autre qu'un homme seul
Couché dans des draps sales
Et souriant
Malgré le vent d'hiver
Qui entre dans la chambre
Par les carreaux cassés
Cassés par la misère
Et par le temps.
Jacques Prévert pour son ami Borsi. Janvier l'année sainte 1950.» 3 collages de Prévert illustrent ce poème: celui du bas figurant un prêtre avec une tête de taureau, avec des ailes donnant l'absolution; une fillette avec un poisson dans les cheveux; et dans le haut une chauve-souris avec une tête macabre.
Les collages de Prévert témoignent de sa vision onirique du monde, de son rejet des institutions, de sa tendresse pour les femmes et les enfants, de sa compassion pour les animaux.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue